La belle fille

Quand elle est entrée dans le wagon, toutes les autres filles ont soudain paru quelconques et ratatinées. Elle a promené son regard de bel animal autour d’elle pour chercher une place. A effectué un tour gracieux autour de la barre de fer verticale. Epais cheveux frisés presque crépus, peau dorée. Et puis elle a jeté son dévolu sur un strapontin. A posé son minuscule fessier, serré dans un jean et croisé ses longues, longues jambes. J’ai eu beau me redresser, elle faisait toujours une bonne tête de plus que moi. Je me suis sentie très terne. Trop blanche, trop courte, trop tassée.

Leave a Reply

Your email address will not be published.