Le poireau

Chevelure de jais coiffée en brosse, l’homme appuie sa tête contre la vitre. Petits yeux noirs sous front bas. Peau flasque et cireuse. A l’ombre du menton, dans le gras du cou s’épanouit un magnifique poireau. De longs poils noirs et drus, comme un bouquet d’herbes folles. Station Saint Michel, l’homme au poireau descend.

One thought on “Le poireau”

  1. celle ci est très appétissante, avoue qu’il y a de quoi être dégouté à jamais des poireaux à la vinaigrette…
    à vrai dire j’ai jamais vraiment aimé les poireaux à la vinaigrette!
    Titia
    ps: premier petit commentaire d’une de tes plus anciennes lectrices

Leave a Reply

Your email address will not be published.