Le garçon fardé

Un grand travesti tout de blanc vêtu, veste Adidas à bandes dorées sous pelisse fauve, se maquille. Ses cheveux raides et platines sont plaqués en arrière, retenus par un fin serre-tête. Une gros sac à main blanc sur les genoux, il se badigeonne les paupières, se crépit la face avec une houpette. Une petite palette d’ombres à paupières rose est posée sur le siège à côté. Un homme maigre en costume frippé s’en saisit pour s’asseoir. Il la lui tend avec un sourire aimable. Le garçon lui décoche une oeillade fardée de midinette reconnaissante.

2 thoughts on “Le garçon fardé”

  1. Haaa quel plaisir de vous retrouver enfin ! Et en grande forme semble-t-il … J’aurais aimé l’apercevoir, ce garçon fardé. Mais le rencontrer sur votre site est tout aussi plaisant, puisque vous avez l’art de susciter les images.

    J’aime beaucoup ce que vous faites. Surtout, continuez !

    Marie

  2. Ca fait un moment que je viens lire ce blog régulièrement et force est de constater que je suis fan de ces moments croisés et si bien retranscrits.
    Merci.

Leave a Reply

Your email address will not be published.