La loupe

Parka usée et sac au dos, l’homme est coincé contre un strapontin dans la cohue d’un lendemain de grève. Il serre contre lui un gros livre. Aux Halles, la foule descend. L’homme en profite pour ouvrir son bouquin et sort de sa poche une petite loupe. Il l’ajuste sur son oeil gauche comme un monocle, et ferme le droit. Sourcils froncés, il porte l’ouvrage à quelques centimètres de son visage, et commence à le déchiffrer, lettre par lettre.

3 thoughts on “La loupe”

  1. Et il n’a pas vu qu’il était sous votre loupe.
    Merci de continuer à nous dessiner les usagers du métro.

  2. Quel plaisir d’enfin vous retrouver ! Tout comme la petite dame au gâteau qui s’est fait bousculer, je trouve ce monsieur à la loupe très touchant. Surtout, continuez, votre petite communauté vous lit avec impatience 😉

Leave a Reply

Your email address will not be published.