Le prince des ténèbres

Il est vêtu tout de cuir noir. Gilet à grosses boucles sur la poitrine, pantalon, bottes. Et un immense cache-poussière. Il a des yeux vairons et le teint métis, ses cheveux tressés et blonds lui tombent sur les épaules. Une de ses mains est gantée de cuir noir. Une canine un peu tordue complète son style Nosferatu. Un écouteur de téléphone portable glissé dans l’oreille, il tente de dépanner à distance un client à l’ordinateur récalcitrant. Montparnasse, il descend, son manteau flottant comme une cape derrière lui. Tout en poursuivant son monologue informatique d’une voix sépulcrale.

One thought on “Le prince des ténèbres”

Leave a Reply

Your email address will not be published.