L’actionnaire

“C’est indispensable, Jean-Baptiste”, vocifère un type chauve en costume sombre dans son téléphone portable. “C’est moi l’actionnaire”, poursuit-il courroucé, de sa voix de stentor. Les têtes se tournent, moqueuses ou exaspérées.
“Hé, l’actionnaire ! Moins fort !”, l’apostrophe une dame.

Leave a Reply

Your email address will not be published.